Le GVI est un placement de diversification tangible à long terme
alliant plaisir, avantages fiscaux et stabilité.

Le Groupement Viticole Israélien (GVI), est un groupement foncier agricole qui a pour objectif la propriété collective d’une ou plusieurs vignes.

GVI : Groupement Viticole Israélien

Domaine à Méron 280 Dounams
Domaine à Méron 280 Dounams
vin en Israël
Domaine en Samarie 190 Dounams
Domaine en Samarie 190 Dounams
vin en Israël
Domaine en Haute Galilée 170 Dounams
Domaine en Haute Galilée 170 Dounams
vin en Israël
Domaine en Galilée 230 dounams
Domaine en Galilée 230 dounams
vin en Israël

Les avantages d'un GVI

Des particuliers, en nombre limité, se regroupent pour acquérir une propriété viticole. Son exploitation est confiée, par bail à long terme, à un exploitant choisi pour son savoir-faire tant technique que commercial.

Avantages fiscaux spécifiques en matière de donation et de succession.
Par sa longévité, une protection significative du capital.
Accéder à la propriété foncière viticole selon ses possibilités sans souci de gestion

L’associé perçoit, chaque année, les revenus issus du fermage, en proportion du nombre de parts détenues. Ces revenus sont en fonction de l’évolution de la valeur du vin de l’appellation d’origine contrôlée considérée. Cette valeur est ajustée chaque année. Lorsque le fermage n’est pas versé « en bouteilles », l’associé a la possibilité d’acquérir (sauf circonstances exceptionnelles) des bouteilles du domaine selon des conditions « propriétaires».

Le revenu distribué par les GVI est en général voisin de 2 à 4 % par an. Ce rendement ne tient pas compte, lorsque le fermage est versé en «bouteilles», de la survaleur créée par le talent du viticulteur exploitant. Chaque année en novembre,(négociants, courtiers, viticulteurs, propriétaires), est publié le cours officiel des fermages de la récolte de l’année précédente. C’est sur cette base officielle que sera calculé le fermage dû par le fermier au Groupement Viticole Israélien. La rentabilité globale doit également tenir compte de la valeur des parts qui suit l’évolution du prix du foncier viticole.

GVI offrent la possibilité d’acquérir chaque année, du vin du dernier millésime :
Conditions d’acquisition privilégiées réservées aux seuls associés du groupement, qui peuvent, selon les millésimes, accroître significativement la rentabilité de l’investissement.
Constitution d’une cave attrayante grâce à la qualité des vins produits, voire leur rareté.
Constitution d’un véritable capital vin provenant exclusivement des propriétés de l’associé.
Capital transmissible par l’associé à ses proches.

Pour les Groupements Viticoles Israéliens, les transactions au marché secondaire (réalisée par l’intermédiaire du gérant) sont faites sur la base des prix indicatifs établis chaque année par le gérant. Pour établir le prix des parts, le gérant tient compte de deux éléments :
Les prix moyens des terres libres connus en avril de chaque année.
Une valeur actualisée de chaque propriété, estimée libre de location en novembre de chaque année.